L'équipe fait des merveilles et se classe en seconde position derrière Lille qui fait alors figure de super champion. Malgré la venue de nouveau joueur l'équipe végète jusqu'en 1950. Au cours de la saison 1950-1951,Pierre Guichard reprend la présidence du club et Jean Snella devient entraîneur. A la tête des services administratifs Charles Paret est installé en tant que secrétaire général. Ce sont des bases saines et solides, mais les résultats ne sont toujours pas au rendez-vous. Pierre Faurand succède alors à Pierre Guichard. Après une transition en 1952-1953, la suivante apporte des satisfactions et se solde par une honorable cinquième place. Pratiquant une politique de promotion des jeunes avec des garçons de talent. En sept ans de présidence,Pierre Faurand a fait de l'ASSE un club sérieux, capable d'affronter la rudesse du championnat et de s'illustrer au plus haut niveau. Célibataire ,partageant sa vie entre ses responsabilités professionnelles et le club, il donnait tout son temps à ses deux passions. le premier titre obtenu en 1957 lui revient. C'est lui qui par son autorité, sa fougue, son sens de l'impulsion a fait du club ce qu'il est. Deux fois vainqueur de la coupe Drago en 1954-1955 et en 1957-1958 ,champion de France de 1ère division en 1957, l'ASSE se dote sous sa présidence d'un palmarès déjà éloquent et fait ses premiers pas dans le grand concert européen en rencontrant les Glasgow Rangers. Le stade Geoffroy Guichard qui n'a pas évolué depuis sa construction dans les années trente ne correspond plus aux besoins d'un club qui a battu son record d'affluence en 1957 avec 31968 spectateurs.

 

 

Le premier titre de champion de France 1956-1957

Debout de gauche à droite : Richard Tylinski, Michel Tylinski, Abbes, Wicart, Dommingo, Ferrier

Assis : Goujon, Mekloufi, N'Jo Lea, Oleksiak, Lefèvre

 

 

Historique - Palmares - Le Stade - Kop Nord - Kop Sud - Effectif - Actualité - Jeux - Liens - Clin d'oeil - Forum

Menu principal - Entrée